ARTS MOUVANTS vous parle de LES SŒURS TATIN

par | 1 Oct 2021 | Actualités

ARTS MOUVANTS vous parle de “LES SŒURS TATIN • UNE VIE À LA TCHEKHOV”

Anton Tchekhov conte dans Les trois sœurs l’ennui, le temps qui défile dans une ville de province où l’avenir est déjà tout écrit et où il ne se passe rien.
Les seules distractions de Macha, Olga et Irina sont les allées et venues des officiers du régiment qui passent dans leur vie n’apportant que des plaisirs éphémères.

À travers les confessions de la grande sœur Tatin, désormais âgée et seule, Lætitia Gonzalbes raconte l’histoire du succès de la célèbre tarte aux pommes tout en adaptant la pièce de Tchekhov.
Au détour de ses souvenirs, assise près du feu de la cheminée qui crépite, Fanny se remémore le temps de sa jeunesse quand, avec sa sœur Caroline, elle tenait le petit Hôtel Tatin à Lamotte-Beuvron.

Comme Macha, Olga et Irina, Fanny et Caroline rêvent de la vie trépidante de la capitale, fuir leur campagne et échapper à la monotonie du temps immuable.
Comment vivre, comment trouver sa place quand on est une jeune fille de province de Russie où d’ailleurs…

Lætitia Gonzalbes intègre des séquences filmées par Mathilde Sereys avec un véritable sens de la caméra, ces intermèdes mettent en perspective Fanny et Caroline dans leur quotidien. Tournées dans le véritable hôtel-restaurant des sœurs Tatin, les séquences ajoutent au charme des costumes de Claire Avias, à la musique de David Enfrein et Tim Aknine et au décor, le tout formant une parfaite harmonie.
Complices, Roxane Le Texier et Anaïs Yazit oscillent entre mélancolie et légèreté avec une émotion à fleur de peau. Sur les airs de Fréhel, elles chantent, virevoltent, parlent d’amour et d’avenir.

Malicieusement, Lætitia Gonzalbes mêle la profondeur intemporelle du texte de Tchekhov à la fraîcheur des sœurs Tatin qui s’efforcent de trouver un sens à leur destinée.
Un moment suspendu teinté d’une douce mélancolie où les larmes et les rires racontent la vie.