COUP DE THÉÂTRE vous parle de ZOLA L’INFRÉQUENTABLE

3 Sep 2022

Jean-Philippe Bêche et Erwan Szejnok Zamor dans le spectacle « Mon fils » au Théâtre de la Contrescarpe à Paris

 COUP DE THÉÂTRE vous parle de ” ZOLA L’INFRÉQUENTABLE “

♥♥♥ Le 5 janvier 1895, Émile Zola dîne, comme à l’accoutumée, chez son ami Alphonse Daudet. Le fils de ce dernier, Léon Daudet, pamphlétaire et journaliste nationaliste, rentre de l’École Militaire où il vient d’assister à la dégradation du capitaine Dreyfus, événement qu’il couvre pour le journal Le Figaro. Son article du lendemain est prêt. Il en donne un résumé injurieux, en des termes ignominieux. Zola s’indigne et proteste contre la violence des propos : il ne peut tolérer qu’en France on puisse accuser un homme sans autre forme de procès que celui de sa religion. De cette confrontation, Émile Zola ressort transfiguré. Il décide de se lancer dans ce qui devient déjà “l’Affaire Dreyfus” . Zola l’infréquentable (écrit et mis en scène par Didier Caron) raconte la confrontation véridique et peu connue entre le romancier et Léon Daudet, polémiste antisémite, qui mènera à la parution dans l’Aurore du célèbre « J’accuse ». La talentueuse interprétation de Pierre Azéma et Bruno Paviot nous plonge dans le vif de cette fin du XIXe siècle si agitée politiquement. La mise en scène par sa sobriété donne plus de force aux débats idéologiques comme au déroulé des évènements. Le tout est d’un grand intérêt historique et sociologique.

Le regard d’Isabelle

EN SAVOIR PLUS SUR ” ZOLA L’INFRÉQUENTABLE ” ET RÉSERVER DES PLACES

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]