L’HISTOIRE vous parle de LES SŒURS TATIN

par | 29 Sep 2021 | Actualités

L’HISTOIRE vous parle de “LES SŒURS TATIN • UNE VIE À LA TCHEKHOV”

TCHEKHOV EN SOLOGNE
L’histoire des créatrices de la tarte Tatin, racontée à la façon de Tchekhov
Elles sont deux et non trois, les sœur Tatin, Stéphanie, dite Fanny, et Caroline. En 1912, l’aînée, âgée de 74 ans, se souvient : de sa vie dans l’hôtel familial à Lamotte-Beuvron, face à la gare ouverte en 1847, de Caroline, « la petite impératrice de Sologne », si différente et complémentaire d’elle, de leurs discussions philosophiques entre le feu de cheminée et les fourneaux, de leurs histoires d’amour réelles et imaginaires, de leur rêve d’ouvrir à Paris un restaurant de renommée mondiale… Caroline est morte tout juste un an avant et la lecture – anachronique car la pièce n’a pas encore été traduite… – de Tchekhov donne envie à Fanny de retrouver leur complicité ancienne.
La vie d’une petite ville de province, les habitués et leurs commérages, le retour d’un militaire, l’incendie qui frappa le voisinage, les tablées de chasseurs solognots, la condition féminine au XIXe siècle. Si leur renommée resta locale jusqu’à la mort de Stéphanie, le 14 juillet 1917, c’est le gastronome Curnonsky qui assura leur gloire posthume en présentant à Paris « la tarte des demoiselles Tatin » en 1926.

Lætitia Gonzalbes a fait le pari de raconter leur vie ordinaire et leur destin extraordinaire avec des mots empruntés à la pièce de Tchekhov, qui résonne bien avec l’ennui provincial et les rêves de jeunes femmes ambitieuses. Des intermèdes chantés, Le Temps des Cerises ou La Rue de Lappe, donnent de la légèreté à une réflexion douce-amère sur le temps qui passe.
Huguette Meunier