SPECTATIF vous parle de CHIRAC

par | 12 Août 2021 | Non classé

Frédéric PEREZ pour SPECTATIF vous parle de “CHIRAC”

Un spectacle singulier et étonnant qui présente une évocation réaliste et soignée du personnage célèbre et populaire, de l’homme politique controversé et adulé qu’est Jacques Chirac.

Écrite avec une précision documentée, et ciselée dans un discours narratif empruntant tous les rites et les symboles qui ont contribué à la renommée de l’homme public, cette pièce de Dominique Gosset et Géraud Bénech relève du biopic romancé façon « faisons un rêve ».
« Dans un jardin public, une femme rencontre Jacques Chirac. La discussion s’engage… Petit à petit, l’ancien Président révèle l’homme qui se cachait derrière ses lunettes en écaille. »
Il ressort de cette pièce, avec une finesse d’approche et une profonde empathie de la part des auteurs, les nombreux aspects attachants et somme toute un peu complices des caractéristiques personnelles chiraquiennes. De la séduction à l’autodérision, des petites phrases assassines aux formules humoristiques sans oublier le fil conducteur de l’homme cultivé qui n’en avait pas l’air. Un tour d’horizon des embuches de l’histoire de vie chemine avec les allusions à la carrière politique et donne à voir les forces et les faiblesses d’un homme politique devenu populaire.

La mise en scène centre le regard sur le duo de comédiens. En fond de plateau, des images projetées de Romain Veillon donnent les éléments d’ambiance. La lumière de François Ancellet accentue ou adoucit les situations, renforçant l’émotion apportée par les personnages.

Les jeux sont tout simplement brillants. La complémentarité des deux comédiens est exemplaire et fonctionne à merveille sur le fil ténu de cette situation imaginaire.
Fabienne Galloux interprète cette femme accoucheuse de la parole d’un Chirac revenu ici et maintenant, mort et enterré pourtant, avec une discrétion et une passion entremêlées qui permet un échange incongru et finalement crédible.

Marc Chouppart incarne Chirac avec un brio détonant. Il ne singe pas ou imite, il est le personnage. Une interprétation très troublante, toute en nuances et sans forcer les traits symptomatiques de ce qui est resté le plus connu de la parole du Président. Remarquable travail.
Un spectacle qui surprend avant tout, qui captive sans qu’on ne le veuille ni qu’on s’en aperçoive. Un fichu beau travail d’interprétation.