Juste avant d’éteindre

NOUVEAUTÉ / CRÉATION 2021
DATE EXCEPTIONNELLE
le samedi 18 décembre à 16h30

Le présent spectacle n'est plus vendu.

À l’occasion de la sortie du livre « Juste avant d’éteindre » d’Hélios Azoulay, aux éditions du Rocher.
En partenariat avec la Librairie L’Arbre du Voyageur, 55 rue Mouffetard 75005 Paris
JUSTE AVANT D'ÉTEINDRE

« Les maisons de cette ville étaient penchées, un peu affalées l’une sur l’autre. Elles donnent l’impression de tenter de se protéger, elles aussi, de cette pluie qui nous crache au visage. Pas de lumière aux fenêtres. Des vitres sales, parfois des visages, gris sur fond gris. Tout a la couleur de ces moisissures qu’on trouve dans le coin des murs humides. Un des soldats allemands qui nous escortaient, fusil en bandoulière, s’est mis à brailler d’un seul coup Schneller ! Schneller ! Ce con était aussi trempé que nous. »

L’écriture fulgurante d’Hélios Azoulay, sa présence incandescente sur scène emmènent le spectateur sur les terres d’un ghetto de la seconde guerre mondiale. Sur scène « l’auteur-acteur » incarne avec pudeur, burlesque et poésie le destin d’un musicien juif qui, dans l’impossibilité de composer, se réfugie dans l’écriture pour tenter malgré tout de rester un homme. Dans un texte d’une modernité étourdissante, Hélios Azoulay réinvente la Mémoire avec une force et un génie aussi bouleversants que troublants dont « l’écouteur-spectateur » ne peut sortir indemne.

Hélios Azoulay est compositeur, clarinettiste, écrivain et poète. Artiste inclassable, il a notamment publié L’enfer a aussi son orchestre, sur les musiques composées dans les camps dont il est devenu l’interprète de référence avec l’Ensemble de Musique Incidentale qu’il dirige. Son précédent roman paru chez Flammarion, Moi aussi j’ai vécu, avait été adapté pour la scène et interprété sur les planches du Théâtre de la Contrescarpe ; il sera repris au Théâtre du Rond-Point en 2022, co-mis en scène par Steve Suissa.

Durée : 1h00
Texte, mise en scène, jeu et musique : Hélios AZOULAY

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Juste avant d’éteindre”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

LA PRESSE VOUS PARLE DE « JUSTE AVANT D’ÉTEINDRE »

FRÉDÉRIC TADDEÏ “Je sais que pour vous, ce n’est pas juste un roman ”

SURICATE MAGAZINE ” Une écriture profonde et puissante, où chaque mot semble choisi soigneusement sans laisser place au hasard. Le style d’écriture dégage une certaine musicalité qui rend la lecture fascinante… “

LIBÉRATION ” Une poésie du ton et du détail presque incongrus… Un roman vif et saisissant…”

RELIKTO “… Un style toujours aussi fulgurant et une poésie lumineuse… C’est là toute la force de l’écriture d’Hélios Azoulay, qui fait entendre les bruits et le silence, ressentir l’humidité de l’air, la lourdeur de la boue, la faim et la peur … “

FRANCE BLEU ” Une écriture très flash, très intuitive… Un peu comme votre musique… C’est un peu vous tout ça…” Sylvain Geffroy

RCJ ” Vous allez nous prendre à la gorge en vous lisant ” Caroline Gutmann

FRANCE 3 ” Un artiste à l’œuvre tourmentée ” Frédéric Nicolas

VILLAGES FM ” Un roman hors norme qui vous happera du début jusqu’à la fin”

MARIANNE ” Une autre façon d’écrire la Shoah ” Stéphane Koechlin

AKADEM ” Un récit halluciné et réparateur “

ART CÔTE D’AZUR ” Une langue résolument moderne nourrie de cinéma et de métaphores éblouissantes “

COUP DE CŒUR FNAC ” OVNI ” ” Quand la musique éclaire la nuit ” ” Allégorie d’une évasion silencieuse “

Découvrez nos spectacles…

Affichage de 1–4 sur 15 résultats