(3 avis client)

Le voisin de Picasso

SUCCÈS / REPRISE
jusqu’au 22 décembre 2021
• les mercredis à 21h
• les samedis à 16h30
Relâches les 27, 30 octobre, 15 et 18 décembre

Tarif réduit : Étudiant ou demandeur d'emploi.
Offre duo : À partir de deux places achetées (ou plus…)
Tarif abonné : Sur présentation de votre carte d'abonnement le jour de la représentation.
Place jeune -26 ans : Un justificatif d'identité sera demandé le jour de la représentation.

11,0028,00 TTC

Effacer

Suivez Antoine, gardien de musée qui nous raconte l’histoire du peintre académique, Alexis-Joseph Mazerolle (1826-1889) !

Contemporain de Monet, Renoir, Sisley, Mazerolle décora de nombreux lieux de spectacles (Opéra Garnier, Comédie Française, Conservatoire de musique de Paris, Théâtre d’Angers et de Baden Baden…), reçut de multiples commandes privées et fut même élevé au grade d’officier de la Légion d’honneur.

Admiré de son temps, Mazerolle est aujourd’hui oublié par l’Histoire !

Antoine réhabilite cet artiste surdoué en convoquant les personnalités marquantes de sa carrière dans la « salle Mazerolle », voisine de celle de Picasso, bien plus fréquentée !

Durée du spectacle : 1h

Texte et Interprétation : Rémi MAZUEL
Mise en scène : Marie-Caroline MOREL

Costumes : Leslie PAUGER
Musique : Charles TUMIOTTO
Conception & Décors : Alix COHEN

LE VOISIN DE PICASSO : L'ÉTONNANTE HISTOIRE D'ALEXIS-JOSEPH MAZEROLLE, ARTISTE SANS HISTOIRE…

Suivez Antoine, gardien de musée qui nous raconte l’histoire du peintre académique, Alexis-Joseph Mazerolle (1826-1889) !

Contemporain de Monet, Renoir, Sisley, Mazerolle décora de nombreux lieux de spectacles (Opéra Garnier, Comédie Française, Conservatoire de musique de Paris, Théâtre d’Angers et de Baden Baden…), reçut de multiples commandes privées et fut même élevé au grade d’officier de la Légion d’honneur.

Admiré de son temps, Mazerolle est aujourd’hui oublié par l’Histoire !

Antoine réhabilite cet artiste surdoué en convoquant les personnalités marquantes de sa carrière dans la « salle Mazerolle », voisine de celle de Picasso, bien plus fréquentée !

NOTE DE L’AUTEUR, Rémi MAZUEL.

L’histoire de l’art est fournie en génies méconnus de leur vivant, auxquels la postérité a finalement rendu justice.
Et puis il y a les autres, les obscurs, ceux qui n’ont jamais quitté l’ombre, ou qui après une gloire éphémère, y sont retournés.
L’ombre, Antoine c’est toute sa vie. C’est un invisible qui s’est épris d’un oublié : Mazerolle.
Leur histoire se reflète à un siècle de distance avec les mêmes questions : puisque nous créons pour partager que vaut notre art si personne ne regarde ? Pourquoi ne suffit-il pas d’avoir du talent pour être populaire ?
On sait que parfois « l’enfer c’est les autres », mais si le vrai cauchemar c’était « pas de regard du tout » ? Et si le mieux c’était d’en rire ?
Le Voisin de Picasso est un voyage drôle et tendre aux pays des sans-gloire, des inconnus au bataillon et des laissés pour compte qui n’en pensent pas moins.

Pourquoi Mazerolle ?
Le Voisin de Picasso est né de l’envie de rendre hommage à mon grand-père devenu artiste-peintre après une carrière d’entrepreneur. Je voulais écrire sur ces deux mondes, l’art et l’entreprise, que l’on oppose trop souvent.
Ma grand-mère qui ignorait tout de mon projet, m’offre un jour un catalogue. Un peintre reconnu de son temps mais injustement oublié : Alexis-Joseph Mazerolle. J’avais mon sujet.
9 mois plus tard, je demande à ma grand-mère si elle sait comment contacter la famille de ce mystérieux peintre. Bien sûr : le descendant de Mazerolle est marié à la cousine de ton grand-père !
Défendre cette pièce devint une évidence !

Rémi MAZUEL, auteur et comédien.

Rémi Mazuel vient de l’improvisation théâtrale (festival du RING à Grenoble 2015 & 2016, Trophée des Arts à Barcelone 2016), il expérimente différents répertoires dont “Les noces de sang”, de F. Lorca (dans le rôle de Leonardo, Talence, 2015) et “Les amants diaboliques” (de Visconti, adapt. F. Guedon, Le Trianon, Bordeaux, 2015). En 2016, il co-écrit et met en scène avec G. Schlager, “L’Harmonica” (comédie musicale, Le Trianon, Bordeaux), et remporte le Concours d’Eloquence de l’association Forum Event (Bordeaux). Après avoir parfait sa formation au Cours Cochet-Delavène, il incarne Georges Duhamel, rôle titre dans “Les Fables de mon jardin” (adapt. Catherine Bocognano, Le Lion-d’Angers, 2018), et joue dans “Le Veau d’or” d’Aurélien Boyer (à La Folie Théâtre, Paris, 2018).
En 2019, il renoue avec l’improvisation en duo avec Clémence Pénicaut (Catch, l’Improvibar, Paris), joue dans “L’Epopée du Buveur d’eau” de John Irving (adapt. A. Romain & A. Alric ; Théâtre du Ranelagh, Festival de Cabourg 2019), et met en scène “No Bullshit” d’Alain Peron (Théâtre du Roi René, Paris).

NOTE DE MISE EN SCÈNE, Marie-Caroline MOREL.

« J’ai tout de suite été séduite par ce projet autour de ce peintre « star » à son époque puis tombé dans l’oubli à sa mort. J’ai apprécié l’originalité du sujet, la fougue de l’auteur-interprète à diriger sur quatre personnages à la fois. Mon choix de mise en scène s’est tourné vers la question identitaire. On part d’un jeune comédien, gardien de musée, pour arriver à un secret de famille. Tout cela en passant par trois personnages du XIXème siècle qui vivent dans le cadre unique de l’imaginaire d’Antoine. De quoi déboussoler le spectateur : quatre personnages et six lieux différents joué dans un décor épuré.
Diriger et mettre en scène Rémi Mazuel est enthousiasmant : nous partageons la même vision du jeu, et les mêmes désirs concernant un théâtre riche, émouvant, culturel et humoristique qui interpelle un large public.»

Marie-Caroline MOREL, metteur en scène.

Marie-Caroline Morel s’est formée au Cours Simon et au Cours Cochet-Delavène où elle a rencontré Rémi Mazuel qu’elle dirige. Elle obtient le prix Copeau (interprétation féminine) en juin 2018 présidé par Michel Fau. Elle joue dans “Traits d’union” de Murielle Magellan qu’elle met en scène à l’Essaïon Théâtre (2017) et à la Manufacture des Abbesses (2018) . En 2020, elle mettra en scène deux nouvelles créations et dirige un projet d’écriture autour d’Arthur Rimbaud.

3 avis pour Le voisin de Picasso

  1. Antoine LAURENT

    Genial

  2. Philippe Hanck

    C’est touchant, c’est plein d’esprit, c’est virtuose. La mise en scène, astucieuse. Merci pour ce très beau spectacle

  3. Simon Richard

    L’intéressante découverte d’une histoire méconnue mêlée à un jeu d’acteur captivant ! Un très bon moment !

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La presse vous parle de "Le voisin de Picasso"

À BRIDE ABATTUE ” On peut aller au théâtre de la Contrescarpe voir Rémi Mazuel pour connaitre l’histoire de Mazerolle mais c’est tout de même la performance d’acteur que j’ai grandement appréciée. J’ai découvert un comédien dont le travail mérite d’être salué. C’est en toute logique qu’il s’est illustré dans l’improvisation et l’éloquence. Et sa carrière ne fait que commencer !” Lire l’article

SINGULAR’S “Spectacle aussi profond que bien troussé.” Lire l’article

SORTIES À PARIS “Un beau travail, une interprétation brillante. Un spectacle étonnant !” Lire l’article

PUBLIK’ART “Un retour historique sur une étape méconnue de l’histoire de l’art. Ça vaut le coup !” Lire l’article

JEAN-LUC JEENER pour LE FIGARO MAGAZINE “L’idée est vraiment plaisante : parler d’un peintre, contemporain de Renoir, Monet, Sisley et les autres, qui a eu plus rapidement que ses petits camarades une grande notoriété et qui est aujourd’hui totalement inconnu.C’est assez amusant, surtout dans la première partie, Rémi Mazuel étant un comédien pince-sans-rire qui sait utiliser sa voix grave et sa bonne bouille de faux naïf.” Lire l’article

ART CRITIQUE “Rémi Mazuel en a fait un spectacle drôle et touchant, permettant au peintre et aux autres, d’être remis en lumière, l’espace d’une heure.” Lire l’article

DMPVD “Dans une éloquence qui lui est familière (il a remporté le Concours d’Éloquence de l’association Forum Event à Bordeaux), Rémi Mazuel, dans la peau d’un gardien de musée, répare cette injustice et lui rend hommage non sans humour. De quoi passer une bonne soirée.” Lire l’article

Nos derniers spectacles

Affichage de 1–4 sur 12 résultats